Just another WordPress.com site

Archive for January, 2011

Balenciaga

Balenciaga n’a pas seulement créé un style, il a aussi créé une technique (Hubert de Givenchy)

La maison Balenciaga, qui comprend les collections de prêt-à-porter, chaussures et accessoires pour femmes et hommes, est créée par le grand couturier Cristobal Balenciaga.

Cristobal  Balenciaga est né dans le pays basque espagnol en 1895. Quand il a 12 ans, il commence à travailler comme apprenti chez un tailleur. Quelques années plus tard, il rencontre Marquesa de Casa Torres, qui a trouvé son génie dans le métier de tailleur, et puis cette dame l’aide à le former à ce métier à Madrid.

 

Cristobal Balenciaga a commencé sa carrière par l’ouverture de la première boutique de couture à San Sébastian en 1918, puis à Madrid et Barcelone. Au début de sa carrière, il achète les modèles de Chanel, Elsa Schiaparelli pour comprendre leurs techniques de création du vêtement. En 1937, pour fuir la guerre civile d’Espagne, il s’installe à Paris et ouvre sa maison de couture au 10 avenue George V où sa première collection est présentée.

 

Pendant le développement de sa maison, Cristobal Balenciaga est assisté par d’autres grands couturiers, par exemple, Hubert de Givenchy, Emanuel Ungaro, ou André Courrèges.  Et grâce à son élégance moderne et ses créations délicates, la marque Balenciaga devient très célèbre dans les années 1940. Elle attire les grandes dames comme les reines de Belgique et d’Espagne, la princesse Grace Kelly de Monaco, la comtesse Mona Bismark, ou la duchesse de Windsor.

En 1946, Balenciaga a un grand succès avec sa ligne ‘tonneau’ et ses boléros brodés qui sont inspirés par les costumes des toréros espagnols. Avec cette œuvre, la presse le qualifie de « couturier des couturiers ».

Toujours cette année-là, Balenciaga lance son premier parfum, le Dix, qui correspond à l’adresse de sa maison à Paris. Ce parfum a aussi eu le même succès que ses fameuses créations de vêtements. Ensuite, le parfum « La fuite des heures » fait son apparition sur le marché en 1949.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les années 1950,  c’est une période de la propagation du « New Look » issu de Christian Dior, mais ce style n’entrave pas celui de Cristobal Balenciaga. Au contraire, il décide de « libérer la taille des femmes », et d’effacer les épaules. Il crée le style « Ballon » qui est « un manteau tout en volume ».

En 1955, le troisième parfum « Quadrille » rejoint Balenciaga.

En 1958, Cristobal Balenciaga créé les robes « Baby Doll » qui mélangent des kimonos japonais et des robes du soir avec « une queue de paon ». Cette année-là, Cristobal est décoré de la Légion d’Honneur.

En 1962, le nouveau parfum « Eau de Balenciaga » est créé.

En 1968, il fait sa dernière collection qui a des mini shorts et des tuniques trompe-l’œil. Avant il quitte la France et rejoint l’Espagne, il fait aussi la création pour Air France des uniformes des hôtesses de l’air.

En 1972, Cristobal Balenciaga fait sa dernière création comme sa première qui est une robe de mariée. Cette robe est pour la Duchesse de Cadix.

Cristobal Balenciaga décède le 24 mars 1972 à Javéa, en Espagne. Et ses neveux reprennent la direction de la marque. En 1978, Balenciaga est acquis par Hoechst. Puis, en 1986, la maison est incorporée au Groupe Jacques Bogart.

En 1997, le jeune styliste Nicolas Ghesquière (né en 1971) est nommé comme directeur artistique de Balenciaga, et en 2001 le groupe GUCCI détient la maison en partenariat avec encore Nicolas Ghesquière. Ce styliste donne un nouveau souffle à cette marque. En 2000, Nicolas lance le sac baptisé « Le Classique ». Et en 2001, il reçoit le prix du «meilleur styliste de l’année » par CFDA (Council of Fashion Designers of America) . En 2010, il propose son premier parfum « Balenciaga Paris ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sac à main Balenciaga a reçu une très bonne réputation dans le monde de la mode. Il mélange les modes de différents styles, et il est connu pour sa qualité et ses fonctions. Beaucoup de gens, y compris les stars, s’arrachent ce sac, particulièrement le sac « motocycle ». Le sac Balenciaga haut de gamme est spacieux pour satisfaire les besoins, de plus il est à la mode comme un accessoire désiré.

 

En  somme, la maison Balenciaga a eu une histoire splendide de développement pendant la direction de Cristobal Balenciaga. Après une période de revente plusieurs fois,  maintenant avec l’intégration de Nicolas Ghesquière, la maison a déjà rentabilisé ses parts de marché.  Grâce à l’inspiration de ce jeune talent, la maison Balenciaga va recevoir un plus grand succès futur.

 

Advertisements

Paco Rabanne

Paco Rabanne est né en 1938 dans le  Pays Basque espagnol. Son père est mort pour l’armé de Franco quand Paco avait cinq ans. En 1939, il s’exilera alors avec sa mère à Morlaix (Béthanie).

En 1951, il va commencer à étudier l’architecture à l´Ecole Supérieure d’Art de Paris.

Rabanne était d’abord architecte avant de devenir couturier. Paco Rabanne, Courrèges et Cardin sont considérés comme les trois mousquetaires de la mode puisqu’ils étaient connus pour «casser les codes».

En 1964, il arrêta l´architecture et commença la mode. Le patron de Paco pensait qu’il était devenu fou. Ce changement a fait un grand scandale, mais sa mère l’aida à cette époque.  Sa mère lui a toujours dit : «Dans la mode tu as toutes les libertés, exceptée une : tu n´as pas le droit d’attenter à la beauté d’une femme ».

En 1964, il réalisa sa première collection. Il était amoureux de la musique, de groupes comme les Beatles ou les Rolling Stones et il eu la grande idée d’intégrer la musique lors de la présentation de ses collections.

Il fut aussi le premier couturier à recruter des femmes noires pour ses défilés en 1964. Il voulait intégrer des filles de la planète entière dans ses collections. Pour lui, la mode représente l’avancée d´une civilisation. La mode est servie aux femmes, après elles en disposent.

Paco va aussi créer son premier flacon de parfum en 1968 qui s’appelle «Calandre». Il avait la forme de l’immeuble des Nations Unies

Matériaux utilisés

Paco Rabanne n’utilisait pas de matériaux spécifiques; il utilisait à la fois du carton, du rhodoïd, du métal, du caoutchouc, de la fibre de verre, de la fibre textile et du textile pour faire ses différentes robes. Il s’intéressait aussi aux nouvelles technologies et à la manière dont il pourrait les intégrer dans ses créations.

-La première robe de métal qu’il fabriqua était constituée de plaques de métal. Il découvrit pourtant que la robe était trop rigide et trop lourde, ce n’était pas pratique. La fois suivante il opta donc pour de petites pièces de métal pour faire ses vêtements. Il fera alors le premier pull en métal.

-Il utilisa aussi un papier fait avec des mailles de nylon, qui était très résistant. Il en fit une robe pour sa collection ainsi qu’un pyjama pour la marque Hilton.

-Il créa aussi des vêtements en plastique moulé avec l’aide de Louis Giffard.

Ses influences

Il était très influencé par les peintres et sculpteurs de son époque, les années soixante. Rabanne vînt lui aussi à influencer les architectes qui utilisèrent de nouveaux matériaux.

Sa mère l’a elle aussi beaucoup influencé, elle était spécialiste de la mode, et lui donnera beaucoup de conseils.

Auguste Perret l’influença, c’était un architecte doté d’une très forte personnalité.  Il inventa le béton armé.

Jean Pouvré l’influença aussi, c’est lui qui créa les  maisons et fenêtres  fabriquées en aluminium.

En 1930, il commence à s’inspirer de plus en plus du monde de la mode.

Julio Le Parc, un ami argentin de Paco Rabanne se dédie à la peinture avec des plaques de métal et de plastique.

Il s’en inspirait, tout comme il s’inspirait de Scotch Papier qui lui avait montré un papier fait de mailles de nylon

Il dit que son inspiration vient des expositions de sculpture, de peinture et d’architecture auxquelles il assiste. « Elles lui donnent des idées extraordinaires. »

Caractéristiques du style Paco Rabanne

+Tous ses vêtements brillent, c´est essentiel pour lui.

+  Ses habits ont du mouvement comme le liquide.

+ Style  géométrique

+ Enfin, il utilise des matériaux très différents pour faire ses vêtements.

Matériaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vêtements

 

 

 

 

Parfum


Yves Saint Laurent et ses robes

Le compagnon d’Yves Saint Laurent, Pierre Bergé dira de lui « qu’il a donné le pouvoir aux femmes » .Il créé pour elles des robes sexy et élégantes, dans lesquelles elles pouvaient s’affirmer et assumer leur féminité.

Yves Saint Laurent préférait garder des couleurs vives pour les robes, et utiliser des matières très légères et douces (la plume, le satin) pour des pièces attachées soit précieuses, soit exotiques. Les papillons et les fleurs sont aussi des éléments très représentatifs de ses robes bien féminines.

Je vais vous présenter alors quelques modèles originaux et représentatifs parmi ses robes.

Printemps-été 1988, collection Cubiste, Hommage à Braque : robe de mariée portée par Carla Bruni lors du défilé organisé sur les pelouses du Stade de France, en 1998, avant la finale de la Coupe du monde France-Brésil, pour célébrer les quarante ans de création d’Yves Saint Laurent (depuis sa première collection Trapèze, présentée chez Dior en 1958). C’est une robe en hommage à Georges Braque, et plusieurs colombes sont sur ces robes.

 

 

 

Automne-hiver 1999-2000…

Cette robe résume les thèmes fétiches d’Yves Saint Laurent: le papillon, l’inspiration asiatique, et les accords de couleurs osées, qu’il est l’un des premiers à avoir réussi.

 

 

 

 

 

 

Robe de satin fuchsia brodée de jais et de diamants Robe du soir de gaze lamée or et argent

 

Robe bambara du soir, broderies de perles de bois et de raphia naturel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensemble du soir, manteau de gazar et plumes d'autruche blanc, robe de satin blanc

Robe du soir en crêpe de satin rouge tango

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robe de mariée cocon

Robe du soir fourreau de velours noir, nœud de satin « rose Paris » modèle créé pour le parfum Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robe du soir de drapé de mousseline

Robe du soir de mousseline de soie noire et plumes d'autruches noires

Givenchy

Hubert de Givenchy, né le 21 décembre 1927 à Beauvais (Oise) dans une famille fortunée, est l’un des grands créateurs de la haute couture française. Avant d’être un grand couturier, il a eu divers métiers : le clerc de notaire, le photographe de guerre. En 1937, quand il a visité l’Exposition universelle, il est influencé par la mode, donc, il décide de devenir styliste. Lorsqu’il avait dix-sept ans il a étudié à l’Ecole des Beaux Arts à Paris, et après a fait son apprentissage chez Jacques Fath. En 1946, grâce à la recommandation de l’illustrateur Christian Bénard, il a travaillé chez Robert Piquet. Ensuite, il a travaillé chez Lucien Lelong suivant les conseils de Christian Dior. De 1947 à 1951, Hubert de Givenchy a travaillé pour Elsa Schiaparelli.

 

Le costume :

En 1952, après ses collaborations, il a créé sa propre maison de haute couture près du parc Monceau, dans un hôtel particulier.

Le 2 Janvier 1952, c’est un jour important pour Givenchy, parce qu’il présente sa première collection « séparables » : jupe légère et blouses à manches bouffantes en coton brut. Bettina Graziani comme son mannequin y a participé. Cette collection associait des éléments décontracté et luxueux. Ce qui a attiré beaucoup de gens, surtout des personnes renommées. Donc, la mode du chic décontracté est née.

En 1953, Audrey Hepburn a rencontré Hubert de Givenchy pour essayer des robes, il est tombé rapidement sous son charme. Par conséquence, Audrey Hepburn devenait sa meilleure amie et son égérie. Ensuite, il a dessiné des costumes pour elle dans les films « Sabrina», « Drôle de frimousse», « Ariane», « Diamants sur canapé », « Charade », « Deux têtes folles », et « Comment voler un million de dollars ». Et leur amitié durera 40 ans et jusqu’à la mort d’Audrey en 1993.

En 1954, il a organisé sa première collection de prêt-à-porter de luxe « Jacques Fath Université », qui a été rebaptisée « Givenchy Université ».

En 1958, il a déménagé sur l’Avenue George V.

En 1972, il a dessiné la « Nuit Blanche » pour la duchesse de Windsor qui l’a porté pour les funérailles du duc.

En 1973, il a lancé sa première ligne de prêt-à-porter masculine « Gentleman Givenchy».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le parfum :

En 1957, Hubert de Givenchy a commencé à entreprendre des parfums, et créé « les Parfums Givenchy ». En même temps, il a lancé ses deux parfums : « L’INTERDIT » et « le DE ». « L’INTERDIT » était créé pour sa grande amie Audrey Hepburn, donc, Givenchy a mis son image sur la boîte de parfum pour le lancer.

Après son atelier a lancé des parfums pour femmes: GIVENCHY III (1970), YSATIS (1984) qui est devenu un grand classique de la parfumerie internationale. AMARIGE (1991), ORGANZA (1996), Eau Torride (2002).

Mais il y avait aussi des parfums pour hommes : VETIVER (1958), Monsieur de Givenchy (1959), Givenchy Gentleman (1975), XERIUS (1986), INSENSE (1993), et PI (1998), il y a eu aussi: XERIUS ROUGE (1994) et INSENSE ULTRA MARINE (1995).

En 1987, il s’est adonné dans le domaine de la parfumerie enfantine : Ptisenbon de Tartine et Chocolat.

 

 

 

 

 

 

En 1988, le label Givenchy a été acheté par le groupe Louis Vuitton Moët Hennessy.

En 1995, Hubert de Givenchy a pris sa retraite. Depuis, l’entreprise a été gérée par John Galliano, Alexander McQueen, Julien MacDonald et Ozwald Boateng.

Chantal Thomass

C’est une marque de lingerie pour femme en France, elle est la plus mode, plus créative et plus sexy.

 

 

 

 

 

 

En 1960, elle a commencé à créer de la lingerie.

En 1967, elle a crée sa première entreprise avec son mari;

En 1970, elle a essayé de faire son premier défilé de lingerie: « loin des images de femme-objet »;

En 1975, elle est partie créer une marque à son nom de lingerie, qui s’appelle « Chantal Thomass ». Son style est très féminin et très sexy, mais elle a changé des formes conventionnelles et a créé beaucoup de nouvelles formes de lingerie, ses vêtements sont la haute-couture de la lingerie. Elle a utilisé des matières qui sont des dentelles, transparents et très fins, elle a utilisé plein de couleurs aussi. Elle est la première personne qui encourage à porter de la lingerie comme un vrai vêtement, c’est-à-dire qu’on peut porter seulement une lingerie dehors.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1999, elle a ajouté le group de Sara Lee, cette année, elle a employé des mannequins pour monter sa nouvelle collection dans les vitrines des Galeries Lafayette pendant 25 jours, mais 2 semaines plus tard, à cause de féminisme, elle a arrêté.

De juillet 2001 à 2002, elle a montré presque 200 modèles de lingerie au Musée de Marseille.

De 1975 à maintenant, presque 40 ans, ça ne fait pas longtemps, mais sa marque est très connue en France, les gens l’appelle « Mère de la lingerie ».

Les formes de ses mannequins sont les même modèles qui ont les cheveux courts et les lèvres rouges, c’est exactement elle, parce qu’elle veut dire à toutes les femmes que la lingerie peut être seulement pour le plaisir de soi-même.

 

 

 

 

 

 

Pour les accessoires, elle a crée des chaussettes en soie, des parfums et des lunettes, elle a fait des emballages de produits pour quelques marques. Par exemple: Apple, Nivea etc. y compris l’Iphone 3G, des étuis universels, clés USB, maquillage, même un lave-linge et une voiture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’adresse de sa boutique est 211 rue St Honoré à Paris, son style est Napoléon III, mais plus mode, plus comme Chantal Thomass. Si vous êtes intéressée, vous pouvez y aller pour choisir votre lingerie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian Lacroix

Christian Lacroix, le styliste le plus célèbre du monde depuis le siècle dernier. Ce grand maître de la mode est né en 1951, dans une famille très portée sur l’élégance vestimentaire en Provence. Quand il était enfant, il rêvait de voyages en Europe: Barcelone, Venise, Londres, etc.  Il aime bien la mode depuis l’enfance qu’il découvre et lit des livres sur la mode dans le grenier de ses grands parents.

En 1969, passionné d’art, il entreprend des études d’histoire de l’art dans une faculté à Montpellier.

En 1971, pour devenir conservateur de Musée, il fait ses études à la Sorbonne et à l’école du Louvre. A cette époque-là, il rencontre Jean-Jacques Picart, attaché de presse, qui travaille dans de nombreuses maisons de luxe, par exemple: Hermès, Guy Paulin, Jean Patou. C’est Picart qui l’aide à ouvrir les portes du luxe. En même temps, il rencontre sa future femme, Françoise, qui le soutient lorsqu’il décide de se lancer dans la mode.

En 1981, il commence à travailler chez le grand couturier Jean Patou.

En 1987, il ouvre sa propre maison de couture Christian Lacroix, avec le soutien d’une société de luxe, LVMH SA. En effet, avec le soutien financier de Bernard Arnault, le PDG de LVMH. La même année, il lance son premier défilé de Haute Couture sur le thème de la Camargue et d’Arles.

Dès 1988, il lance une collection de prêt-à-porter de luxe inspirée par le métissage.

Sauf les parfaites et magnifiques créations de mode, ses activités  se diversifient,  par exemple:

les costumes d’opéra et de théâtre; le linge de maison et draps; orfèvrerie: cristal; des illustrations du petit Larousse; il décore l’hôtel parisien Petit Moulin et réaménage le cinéma Gaumont; jusqu’au nouveau style  intérieur du TGV, les uniforme d’Air France et de la SNCF. D’après moi, de toute façon, ses créations sont beaucoup mieux que les autre stylistes français, et qui baigne dans un domaine de grande culture.

Tout a changé à cause de la crise financière à partir de 2005, car il n’aime pas les créations commerciales, et il insiste pour l’art pur de la mode, la Haute Couture. Au début, Bernard Arnault veut reproduire un autre Chritian Dior pour gagner plus d’argent, malheureusement, le miracle de Christian Dior n’arrive pas. Après le désaccord sur la stratégie de développement de la maison, Bernard Arnault  décide de vendre la maison Christian Lacroix.

En mai 2009, à cause de la grève des difficultés financières, la maison se déclare en cessation de paiement.

Christian Lacroix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cartier

——-« Roi des joailliers, joaillier des rois »

Le brevet de fournisseur officiel

Cartier, c’est une marque connue du monde par sa joaillerie et Horlogerie de Luxe. La maison de Cartier a eu beaucoup de clients royaux. Elle a obtenu douze fois des brevets de fournisseur officiel. On dit « Roi des joailliers, joaillier des rois ».

Je vous présente quelques dates de l’histoire de Cartier :

En 1847 : Louis-François Cartier (1819-1904) reprend l’atelier

de bijouterie de son maître artisan Adolphe Picard, 29

rue Montorgueil à Paris.

En 1856 : Premier achat de la princesse Mathilde

En 1935 : Ouverture de Cartier à Monte-Carlo.

En 1938 : Ouverture de Cartier à Cannes.

En1969 : Cartier fait l’acquisition d’un diamant poire exceptionnel. Ouverture de Cartier à Genève. Création du « Love bracelet ».

En 1970Ouverture de Cartier à Hong Kong.

En 1971Ouverture de Cartier à Munich.

En 1972Achat de Cartier Paris par un groupe d’investisseurs

En 1974Lancement de la première collection de maroquinerie couleur

En 1983Lancement des lunettes Cartier avec la collection Must.

Ensuite, Je vous montre des créations importantes de Cartier :

En 1888 : Premières montre-bracelet serties pour femmes

Voilà, ça c’est la montre Santos. Louis Cartier créé pour son ami l’aviateur brésilien Alberto Santos-Dumont une montre en 1904. En même temps, Cartier a obtenu des commandes de  la Famille royale britannique.

Ça c’est le premier produit le diamant bleu qui a été créé en 1910, ce produit a été acheté par une cliente américaine. Ce produit s’appelle « Hope »

 

En 1924, Cartier a créé une bague en trois ors de couleurs différentes. Quels  sont les trois ors ? Ce sont l’or rose, l’or jaune et l’or gris. C’est un bracelet aux trois ors de couleurs différentes d’une même série. Ce sont des produits classiques de Cartier.

En 1968, une commande d’un collier en forme serpent en diamants par María Félix. María Félix, c’est une actrice mexicaine célèbre. Elle a été mariée avec trois Mexicains et avec un français.

Enfin, je vous montre quelques collections principales de Cartier :

Ça c’est la première collection de nouvelle joaillerie sur le thème des ors et des pierres en 1982.

 

En 1986, troisième collection de nouvelle joaillerie, sur le thème de la panthère.

 

En 1997, Cartier célèbre son 150e anniversaire avec des parures de haute joaillerie exceptionnelles (dont un collier composé d’un serpent pavé de diamants et orné de deux émeraudes taille poire de 205 et 206 carats).

En 1997, Cartier créé une collection de montres de haute horlogerie : la Collection Privée Cartier Paris.

 

 

En 2009, création de la montre Santos 100 Squelette. C’est la même série que la montre Santos.

 

 

Tag Cloud